jeudi 14 décembre 2017

Promotion des 80 ans de la Chantepeure : des intronisations de prestige

Dimanche dernier, la confrérie des Chevaliers de la Chantepleure se réunissait pour fêter ses 80 ans dans les caves de la Bonne Dame, à Vouvray. Un anniversaire symbolique qui a été fêté par une cinquantaine d’intronisations.

Il y a eu notamment trois officiers, dont le président du Département, Jean-Gérard Paumier, et le poète local Jean-Paul Orcel qui tient aussi un magasin d'antiquités. Le chapitre a permis également de faire entrer 48 chevaliers dans la confrérie.

Les récipiendaires sont de tous horizons, en général des chefs d'entreprise, des avocats, mais aussi des professionnels de santé, des représentants de métiers de bouche et d'autres confréries, ou encore des retraités. On retiendra parmi les plus connus Thomas Sotto, le journaliste de France 2 (Complément d'Enquête et joker pour le JT de 20 h le week end). A noter qu'un autre journaliste, local celui-ci, a été nommé : Olivier Pouvreau de la NR. La promotion des 80 ans a permis aussi d'adouber le nouveau député Daniel Labaronne, qui rejoint ainsi Claude Greff (également présente ce dimanche) dans le club et plusieurs autres élus du département.

En tout, 313 convives venant de toute l'Europe (Belgique, Ecosse, Grande Bretagne, Pays Bas, Suisse) et d'autres parties du monde (Etats-Unis, Israël, Japon, Mexique) ont ripaillé. Ils ont dégusté 8 plats et 8 vins de Vouvray, en référence au 80 ème anniversaire de la création de la Confrérie. Le repas était organisé sous la houlette du Chef étoilé Didier Edon du Domaine des Hautes Roches à Rochecorbon.

mercredi 13 décembre 2017

Les transferts de compétences à Touraine-Est Vallées

Lors du conseil municipal du 23 novembre dernier, il a été question à plusieurs reprises de Touraine-Est Vallées. La nouvelle intercommunalité a fait l'objet de plusieurs délibérations.

Lors de la toute première, le conseil devait examiner le transfert de trois compétences optionnelles à la TEV, conditionnées à la perception d'une somme de 372 178 euros (98 589 € pour l'ex CCV et 265 540 € pour l'ex CCET), dans le cadre de dotation globale de fonctionnement bonifiée.

Pour être éligible à la DGF bonifiée, qui accorde donc un bonus aux communautés de communes qui exercent un nombre de compétences plus important que le seuil requis par obligation, il faut que les EPCI exercent au moins 9 compétences au 1er janvier 2018 sur les 12 identifiées. Or, le compteur est actuellement bloqué à 6. Un chiffre qui comprend la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations), qui est obligatoire.

samedi 9 décembre 2017

C'est Noël à Moncontour

Cette fois on y est. Après une mise en place tardive des décorations de Noël, qui comprennent cette année un sapin tout lumineux devant la mairie, Vouvray accueille ce week-end ce qui est devenu le traditionnel marché de Noël à Moncontour.

En raison des obsèques de Johnny Hallyday, le public n'est pas encore venu en masse, mais cela devrait aller mieux d'ici ce soir. Et puis, il y a encore toute la journée de demain.

mercredi 6 décembre 2017

Ambiance latino pour le Téléthon à Vouvray

Il y avait bien longtemps qu'une action n'avait pas été menée au nom du Téléthon dans le bourg (alors que les communes environnantes le font chaque année, en particulier à Rochecorbon et Vernou). Ce sera donc le cas cette année, grâce à l'association Rueda Latina, qui a donné pendant deux ans des cours de salsa et qui est passée depuis la rentrée au flamenco.

Sa Présidente, Florence Brunet est particulièrement sensible au combat de l'AFM, car elle a perdu un enfant il y a un an, en raison d'une maladie génétique. Venant de donner naissance à un autre bébé, elle veut prouver que la vie est plus forte que la maladie.

Vouvray Inside a décidé de lui donner un petit coup de main, pour que sa journée de samedi soit une réussite, car les recettes seront reversées intégralement à l'AFM.

lundi 4 décembre 2017

Visite de chantier à la piscine

En début d'après-midi, une réunion de chantier devait avoir lieu à la piscine de Vouvray.

Le Président de Touraine-Est Vallées, Pierre Dourthe, avait annoncé lors du dernier conseil communautaire de jeudi qu'il s' y rendrait. "C'est le premier acte sur le territoire", avait-il dit la semaine dernière, en ouvrant le conseil. Le but de cette réunion était de "rappeler aux entreprises leurs obligations".

La NR donne plus de détails ce jour sur les parties de la piscine qui sont soumises à la rénovation.

Cela a pris du temps pour réunir les subventions, mais les fonds sont bien là.

Tout le monde a envie de croire que les travaux pourront ont être terminés à temps pour l'été prochain.

vendredi 1 décembre 2017

Office de tourisme : l'EPIC complète ses collèges

En septembre dernier, j'avais évoqué l'acte de naissance de l'EPIC qui va gérer le futur office de tourisme commun à Vouvray et Montlouis, avec un siège dans les locaux de Touraine-Est Vallées. Hier soir, on a appris sa date de création officielle et on connaît désormais la composition des autres collèges (celui des élus, qui en assurera la direction a déjà été publié sur ce blog).

La délibération a donc fixé au 2 janvier 2018 la date de création de ce nouvel organisme communautaire.

Le Vice-Président en charge du développement touristique, Gérard Serer, a annoncé hier la composition des 4 autres collèges qui permettront de faire entendre la voix des professionnels ou personnes qualifiées. Il a déclaré qu'il y avait "un équilibre entre le sud et le nord", et que "la concertation avait duré pendant deux mois". "Il n'y a pas eu de candidatures imposées", a commenté le Président Pierre Dourthe.

mardi 28 novembre 2017

"Un vide énorme"

C'est dans une église pleine à craquer qu'ont eu lieu, cet après-midi, les obsèques de Catherine Jarry. La Présidente du Comité de Jumelage avec Randersacker est décédée la semaine dernière à 51 ans, des suite d'une cruelle maladie contre laquelle elle luttait depuis 5 ans.

Jusqu'au bout, elle est restée lucide et digne, a-t-on appris, lors de la cérémonie. Et elle ne s'est jamais départie de son sourire.

Les témoignages ont permis de saluer une femme qui avait "le goût du travail bien fait", et qui était "toujours disponible", "ouverte sur la culture". Elle avait "beaucoup de cordes à son arc".

Appréciée pour son implication dans la vie associative, (avec de Fil en Aiguille, les Goûteux de Bernache et la Commanderie du Gâteau Vouvrillon, entre autres), elle était avant tout l'ambassadrice du Pays Vouvrillon. Un rôle qu'elle jouait auprès de la commune jumelle de Randersacker* (dont des représentants étaient présents aujourd'hui, dont le nouveau maire Michael Sedelmayer et qui se sont exprimés en français à l'église), mais aussi d'Holnon, la filleule de Vouvray (dont le maire Jean-Marc Lemaire était là lui aussi). Pour les représentants de ces deux communes, Catherine Jarry sera toujours dans leurs coeurs. Il y a eu aussi un bel hommage de l'ajointe en charge des associations à la mairie de Vouvray, Nathalie Même, qui a évoqué l'aide apportée pour la Saint-Vincent, au niveau de la préparation des costumes.

Emus, voire "abasourdis" (pour reprendre l'expression du maire d'Holnon), les habitants de ce terroir viticole qu'elle aimait tant lui ont rendu hommage en nombre, avec la présence de plusieurs confréries, de viticulteurs, mais aussi d'associations et tout simplement d'amis ou d'habitants du bourg qui avaient eu l'occasion de la côtoyer. Une bonne partie du conseil municipal était aux obsèques. On remarquait aussi la présence de quelques personnalités, dont l'élue du Conseil Départemental Pascale Devallée, l'ancienne députée Claude Greff ou encore l'ancien Président de la CCV Jacques Galataud.

Partie trop tôt, Catherine Jarry laissera à coup sûr un "vide énorme" à Vouvray.

*Dont je reprends ici le montage photo qu'ils ont publié sur leur page Facebook en hommage à l'ancienne Présidente du Comité de Jumelage.

dimanche 26 novembre 2017

Une page sur Vouvray dans la NR

Madame le Maire l'avait annoncé en fin de conseil municipal, jeudi dernier. Elle a été contactée par la Nouvelle République qui voulait faire une page sur Vouvray et a reçu un journaliste de la rédaction de Tours, Pascal Denis. "La commune n'a pas payé pour cet article", a précisé Brigitte Pineau. Un exploit salué par Mario Machado, "vu le prix de la page de pub".

Publié en dernière page de la NR ce dimanche, dans la rubrique "commune remarquable", l'article en question dresse un portrait de la commune. Il y est question de la filière viticole, de l'économie locale (avec les laboratoires Chemineau et Proludic) et de son histoire, avec "l'ombre de Balzac à Moncontour".

"J'ai mis en avant la commune", avait déclaré jeudi Brigitte Pineau lors du conseil. De fait, elle est citée à deux reprises. Une première fois pour dire que "grâce à ses vins, notre commune est mondialement connue*", et une deuxième fois pour reconnaître que "nous avons la chance d'être idéalement situés entre Tours et Amboise". Madame le Maire est présentée comme une personne "soucieuse de cultiver cette image harmonieuse de village authentique".

 Les lecteurs apprendront au passage l'existence du terme "gentilé" (terme désignant les habitants d'un lieu, d'une région, d'une province, d'un pays, d'un continent, par référence au lieu où ils habitent ou dont ils sont originaires, d'après Wikipedia), qui est écrit en face de Vouvrillons..

*Un lieu commun solidement ancré, qui fait tristement sourire. Si certains viticulteurs ont effectivement du succès à l'international, et que des visiteurs viennent de loin pour les foires au vin, cela ne signifie malheureusement pas que le Vouvray est mondialement connu. C'est en tout ce cas ce que constatent ceux qui voyagent et ce que savent encore plus les Etrangers qui vivent à Vouvray. "De notoriété internationale" serait un terme plus juste.

samedi 25 novembre 2017

Des rumeurs infondées évoquées en conseil

En fin de conseil municipal, au moment des questions diverses, Madame le Maire a souhaité faire part de rumeurs qui sont parvenues jusqu'à la mairie.

L'une d'elles concerne l'arrêt du Fil Bleu à Vouvray, à partir de 2018. Il est exact que la Délégation de Service Public (DSP) doit s'achever au 31 décembre 2018. Mais, fin 2015, la mairie de Vouvray a signé une convention avec Tour(s)Plus (devenue entre temps une métropole) pour assurer la continuité du service. Elle a a aussi constitué en ce sens un syndicat de transport (les 3 V) avec Vernou et la Ville aux Dames, qui est financé grâce à un versement transport.

J'avais évoqué ces décisions à l'époque. Visiblement, certains Vouvrillons ont manqué ces épisodes. Plus préoccupant, les rumeurs sont colportées aussi par des employés du Fil Bleu, selon Brigitte Pineau. Laquelle a pris contact avec la direction du réseau (exploité par Keolis), qui s'est engagée à rappeler à l'ordre par mail les salariés des lignes concernées. Madame le Maire a assuré que le Fil Bleu continuerait bien en 2018 et qu'il n'y aurait pas de changement dans les horaires. Elle a aussi précisé que la mairie travaillait avec la Région, la Métropole et la préfecture d'Indre-et-Loire pour pérenniser le service de bus à Vouvray. "Il n'y aura pas de terminus au château de Moncontour", a commenté le conseiller Patrick Aulagnier.

Une autre rumeur concerne les impôts. Apparemment, des habitants font courir le bruit d'une hausse de la taxe d'habitation, laquelle aurait grimpé de + 23 %. Là encore, il suffit de se référer à des compte-rendus de conseils municipaux pour constater que ce n'est pas le cas. Le conseil n'a pas voté d'augmentation. Au niveau de l'intercommunalité, le taux de la taxe d'habitation est de 8,92 %. Madame le Maire a précisé que le montant de la taxe était indexé sur les revenus. Un particulier qui a gagné plus va donc mécaniquement payer plus.

A ce moment de la discussion, le conseiller d'opposition Hervé Pouperon a indiqué que ce sentiment de hausse pouvait s'expliquer chez certaines personnes concernées par la nouvelle taxe sur les logements vacants. Si l'on en croit Valérie Déplobin, il y aurait, depuis le vote en conseil de cette taxe (en octobre 2016), plus de logements en vente et en location sur Vouvray.

vendredi 24 novembre 2017

Piscine : une réouverture en été... si tout va bien

Hier, au conseil municipal, il a été question de la piscine de Vouvray. Rappelant que la piscine resterait "intercommunale", Madame le Maire a annoncé qu'une réunion de chantier était prévue sur site le 4 décembre. Le permis a été déposé et les entreprises se sont engagées à faire de leur mieux pour que les travaux de rénovation soient terminés cet été.

Si tout va bien, la réouverture pourrait intervenir au 1er juillet. Mais, cela dépend de la météo, qui peut avoir un impact sur le chantier.

Fin février, la mairie aura une meilleure visibilité sur l'avancement des travaux. Elle pourra à ce moment-là annoncer à quelle date la piscine de Vouvray pourra de nouveau accueillir le public.

Rappelons que la piscine doit être rénovée pour faciliter l'accès des personnes handicapées. Les travaux vont coûter 1,2 million d'euros, dont 20 % seront pris en charge par Touraine-Est Vallées.