mardi 29 septembre 2015

Routes, eaux usées, déchets et cartons : ce qu'il faut encore retenir du dernier conseil municipal.

Lors du dernier conseil, il a été question de travaux. A ce propos, un groupement de commandes a été conclu avec la commune de Rochecorbon, afin de réaliser des travaux rue des Patys. J'en ai déjà parlé sur ce blog. Les travaux, qui portent à la fois sur l'enfouissement des réseaux d'électricité (ligne à haute tension qui vient de l'autre côté de la Loire) et de télécoms, seront réglés à 50 % par chaque commune, sachant que le SIEIL s'engage à payer 90 % du coût total (209 000 €).

Les routes n'ont pas été oubliées. Gilles Gasnier, adjoint en charge des infrastructures, a évoqué des travaux de voirie communale sur plusieurs chemins (La Grand Maison, La Rondière, Bourdarault, Le Plessis). Le montant est de 171 796,62 € pour Colas. Il sera procédé à du reprofilage, la pose de bicouche et du débernage (pour faciliter l'évacuation des eaux pluviales).

Le conseil a permis par ailleurs de prendre connaissance de la dernière enquête sur la qualité de l'assainissement. Il a été collecté 38,8 t de boues et 208 000 m3 d'effluents auprès de 1240 abonnés. Le prix du m3 assaini était au 1er janvier de 2,39 € pour un usager consommant 120 m2 par an. Soit, une hausse de  + 0,27 % par rapport à l'année précédente.

Il a également été fait mention des déchets, avec les chiffres fournis par la CCV pour l'année 2014. Il a été collecté 2541,3 tonnes d'ordures ménagères, soit 198 kg par habitant. Autres données à retenir : la collecte de 610,3 t de déchets recyclables, de 481,4 t de verre (11 colonnes de verre en plus) et 2535,4 t de déchets divers traités par la déchetterie de Vernou en 2014.

A propos de déchets, il a été annoncé la signature d'une convention avec les commerçants pour la collecte des cartons. C'était devenu nécessaire, car il semblerait que certains ne fassent pas l'effort de plier leurs cartons, qui prennent donc plus de place quand ils sont laissés sur la voie publique ou sur les pas de portes. La prestation de ramassage reste gratuite, au rythme de deux passages par semaine, les mercredi et vendredi. Mais, la commune entend que les commerçants respectent les règles. Il y aura donc une convention passée avec chaque commerçant concerné par cette collecte de cartons. En cas de non-respect, il y aura des avertissements et des sanctions.

Mme Pineau a précisé que les services techniques doivent parfois se rendre dans des propriétés privées pour récupérer les cartons en questions.

Pour terminer sur une note plus légère, un groupement de commandes a été passé sur le thème des loisirs créatifs entre la CCV et les communes membres. Pour les TEP, il a été proposé de recruter une personne à temps non complet pour l'école de musique, d'octobre à juillet. Mais surtout, la commune a décidé de faire appel à un champion pour ces activités périscolaires. José Hernandez Pola, l'entraîneur du Hand ball club Vouvrillon interviendra deux fois par semaine, avec en prime l'apprentissage de l'espagnol.

Olé Vouvray !

samedi 26 septembre 2015

Des Lamborghini dans les vignes et dans le bourg

Ca change du bruit des camions sur la RD47... C'est au son des V10 et même V12 qu'un convoi de Lamborghini a traversé Vouvray à la mi-journée. Un spectacle assez inhabituel qui a entraîné quelques ralentissements, certains automobilistes prenant même la peine de s'arrêter pour prendre des photos. Eberlués ou amusés, des habitants de Vouvray ont assisté au spectacle des bolides venant se garer sur le parking attenant au Grand Vatel, sur la place Saint-Vincent et en bas de la rue Léon Brûlé près du virage gastronomique.

vendredi 25 septembre 2015

Le raccordement au tout à l'égout plus cher pour les nouvelles constructions à Vouvray

Dans le cadre d'un conseil municipal où il a été question de déchets, d'assainissement et de travaux, il a été proposé d'instaurer une nouvelle taxe. Elle a très exactement pour nom "participation pour le financement de l’assainissement collectif".

Il s'agit en fait d'une disposition, facultative, qu'une loi de 2012 permet aux communes de mettre en place, par simple délibération du conseil.

Cette participation a pour nom la PAC. Elle ne peut dépasser 80 % du coût de fourniture et de pose d'une installation d'assainissement individuel.

Vouvray a décidé de l'appliquer pour un montant de 1000 € par raccordement. Un choix justifié par Madame le maire par un besoin de financement, en particulier pour les travaux liés à la station d'épuration.

Ce type de taxe peut s'appliquer pour les propriétaires d'immeubles déjà existants qui souhaiteraient faire ce type de raccordement, mais surtout pour les nouveaux arrivants qui feront construire à Vouvray.

Du côté de l'opposition, le spécialiste de l'eau qu'est Hervé Pouperon a fait remarquer que ce type de taxe revient à faire payer plusieurs fois les personnes concernées. Elles payent une première fois le raccordement, puis la taxe d'aménagement (ex taxe locale d'équipement, dont une partie revient à la commune et une autre pour le département). La nouvelle taxe, ou plus exactement la participation pour le financement de l’assainissement collectif, serait donc une triple peine. M. Pouperon a aussi fait remarquer au passage que l'agence de l'eau collecte une redevance d'assainissement, perçue en même temps que la facture d'eau, et qui sert déjà pour la modernisation des réseaux.

Dominique Daillet a fait remarquer que ce type de taxe n'encourageait pas à venir s'installer à Vouvray.

Suite à une question de Patrick Aulagnier, qui désormais parle en son nom propre, bien que figurant dans les rangs de l'opposition, on a appris par l'équipe municipale qu'une vingtaine de raccordements avaient lieu chaque année dans le bourg.

mercredi 23 septembre 2015

Les migrants et les lettres anonymes : extraits du dernier conseil

Actualité internationale oblige, on pouvait s'attendre à ce que le conseil municipal évoque l'accueil des migrants. Le sujet a bien été évoqué, mais en fin de séance, et uniquement parce que le conseiller d'opposition Dominique Daillet a posé la question.

Madame le maire a répondu qu'un diagnostic avait été fait que le bourg ne comportait aucun logement social pouvant accueillir ces étrangers qui fuient la guerre dans leur pays. M. Daillet a alors regretté que la maison abandonnée du 20 bis, de la rue des écoles (et qui a été vendue) n'ait pas pu servir à cela.

Il nous a été expliqué que les dossiers étaient centralisés au niveau de la préfecture et que, vu la complexité de la chose (papiers en règle, procédure d'accompagnement et de suivi), les migrants seraient répartis dans les grandes villes du département. On veut bien le croire.

Il semble que Vouvray ne veut courir aucun risque. D'ailleurs, Madame le maire a fermement déconseillé aux habitants d'accueillir à titre individuel des réfugiés, sans passer par des associations.

Précisons encore que Madame Pineau était invitée le 12 septembre dernier à une réunion, destinée aux maires. Mais, elle ne s'y est pas rendue.

Pour information, voici le courrier que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait adressé aux maires. On peut en savoir plus ici sur la politique de la France en matière d'accueil.

Un autre sujet, plus léger (quoique...), a aussi été abordé au conseil municipal. Brigitte Pineau a révélé qu'elle avait reçu plusieurs lettres anonymes. On ne sait pas depuis quand, mais il y en a eu plusieurs. Madame le maire a dit qu'elle n'y apportait aucune attention et que si quelqu'un voulait lui dire quelque chose, il suffisait de passer en mairie.

Le procédé est évidemment condamnable. Je le comprends d'autant plus aisément que j'ai eu aussi des commentaires anonymes sur ce blog, avec leur lot de fautes d'orthographe. Et je les publie pas. Ce manque de courage (pour ne pas dire de la lâcheté, de la part de personnes qui n'assument pas leurs propos) rime d'ailleurs souvent avec la bêtise. A ce propos, Patrick Aulagnier a fait au nom de l'opposition un commentaire, en rappelant qu'au temps de l'occupation, le département de l'Indre-et-Loire était apparemment un champion de la délation.

Finalement, Madame le maire a lu une de ces lettres. L'auteur se plaint d'avoir vu à 4 h du matin des lumières allumées à la Cave des Producteurs ainsi que chez Hardouin et au Crédit Agricole. Et il tient donc pour responsable la mairie (qui d'ailleurs est consciente du problème et semble en avoir fait part aux personnes concernées).

Tout ça pour dire qu'il se passe toujours quelque chose au conseil municipal.

lundi 21 septembre 2015

Retour sur un week-end bien rempli à Vouvray

Indéniablement, la brocante de Vouvray a été un gros succès populaire. La fréquentation était bien supérieure à celle de l'an dernier, malgré la concurrence du marathon de Tours et de la brocante de Marmoutier. Bravo donc à Vouvray Animation. Voilà qui permet de clore en beauté un week-end qui avait bien commencé - malgré une météo plus capricieuse à ce moment-là - avec un concert de jazz dont j'ai entendu le plus grand bien. Néanmoins, il y au eu quelques problèmes d'organisation.

D'abord, les Vouvrillons ont été surpris de voir que la rue Maginot était fermée à la circulation et au stationnement dès le samedi à 14 h. Un arrêté (2015-110 du 7 septembre) a bien été pris en ce sens par la mairie, mais aucune information n'a été faite auprès du public. Et pas plus lors du conseil municipal.

samedi 19 septembre 2015

Codes QR : c'est quoi et où va-t-on les trouver ?

Quelle affaire ! Il semblerait que les codes QR préparés par l'association Vouvray Patrimoine aient intrigué pas mal de monde.

Ce projet est porté depuis sa création par une association indépendante. C'est peut-être pour cela d'ailleurs que le projet, qui ne fait qu'appliquer à la lettre le thème de 2015 des Journées du Patrimoine, "le Patrimoine du XXIème siècle, une histoire d'avenir", a été accueilli avec méfiance.

vendredi 18 septembre 2015

Bonne Dame : que va devenir la parcelle BP 93 ?

Cela devait être le premier point à l'ordre de ce conseil municipal de rentrée. Mais, juste au début de la séance, il a été retiré. Madame le maire a estimé que, à partir du moment où le terrain était préempté, il n'y avait pas lieu à en débattre.

Néanmoins, le conseiller d'opposition Dominique Daillet a tenu à poser quelques questions.

Cela a permis de préciser un certain nombre de choses. La parcelle en question se situe en bas de la Bonne Dame, à l'angle de la RD47 et de la rue qui monte vers les caves. Brigitte Pineau a expliqué que le terrain avait été préempté cet été, en accord avec le vendeur et les acquéreurs, pour réaliser un projet d'aménagement de sécurité au niveau du carrefour. L'ADAC a réalisé une "ébauche de projet" et cet aménagement a été discuté en commission, selon Madame le maire. La mairie a déboursé 56 000 € (chiffre indiqué en fin de séance).

M. Daillet a de nouveau pris la parole pour évoquer un point de droit. En se basant sur des textes, il a indiqué qu'on ne pouvait pas préempter un terrain pour réaliser des travaux de sécurité sur la voie publique, et qu'il fallait creuser le sujet pour éviter d'éventuels recours.

mercredi 16 septembre 2015

Awek : le blues de Toulouse débarque à Vouvray

En raison d'une météo incertaine, ce n'est plus sous la place de l'église, mais au gymnase que les habitants de Vouvray pourront profiter ce vendredi d'un concert de jazz* gratuit. Comme je l'ai déjà écrit sur ce blog, c'est le groupe Awek qui se produira à 19 h.

Comme il y a un an, finalement, c'est à la salle Polyvalente de cet équipement municipal que les amateurs de musique pourront se retrouver.

Ce groupe de 4 musiciens chevronnés a été distingué par de nombreux prix Internationaux a été élu à maintes reprises meilleur groupe de Blues lors de prestigieux festivals Européens. Par exemple, l’harmoniciste Stéphane Bertolino a été élu "meilleur harmoniciste de blues", lors d’un récent concours aux Etats-Unis.

Voici un avant-goût de l'ambiance qui vous attend, en vidéo.

*Ce concert est programmé à Vouvray par l’Association Jazz en Vallées de Brenne et Cisse dans le cadre du Festival Off Jazz en Touraine de Montlouis.

samedi 12 septembre 2015

Le portail numérique de la bibliothèque, mode d'emploi

En fin de matinée, j'ai assisté tout comme de rares Vouvrillons à une réunion d'information sur la mise en place du portail de ressources numériques au sein de la bibliothèque municipale. C'était à la salle Val Es Fleurs, en présence de Nathalie Même, adjointe en charge de la vie locale et de la culture (madame le maire est arrivée par la suite) et des responsables de la bibliothèque.

Pour la première fois, on allait pouvoir avoir un aperçu des contenus qui vont être mis à disposition des habitants. je vais y revenir.

Même si j'ai déjà abordé le sujet plusieurs fois, rappelons qu'il s'agit d'une initiative du département et qui consiste à relier les bibliothèques qui le désirent à un fonds d'oeuvres numériques. La mairie de Vouvray a accepté de participer, à hauteur de 10 centimes d'euro par an, soit une somme de 318,4 € pour l'ensemble du bourg. Cela a fait l'objet d'une délibération du conseil municipal en juin dernier.

L'idée est donc de donner plus de contenu à la bibliothèque.

jeudi 10 septembre 2015

Un vol avec effraction commis à la piscine cet été

En consultant le site de la CCV, j'ai parcouru l'ordre du jour du prochain conseil intercommunautaire, qui aura lieu ce jeudi à 18 h 30.

Parmi les sujets qui seront débattus, il sera question de la piscine de Vouvray. Le site évoque un "vol du numéraire" et invoque "un cas de force majeure" pour procéder à une "imputation sur le budget de la CCV". C'est sans doute un épisode dont reparlera le conseil municipal, le 17 septembre prochain. Mais, la presse locale n'avait pas évoqué cette affaire. Pour ce que j'ai pu en savoir, il s'avère qu'un (ou des) cambrioleur(s) se sont introduits de nuit par effraction dans l'établissement, dérobant plusieurs centaines d'euros dans la caisse. La recette est désormais enfermée dans un coffre-fort.

L'ordre du jour évoque également des conventions pour l'occupation des locaux pour le syndicat intercommunal de transports scolaires, la mise à disposition d’un véhicule avec chauffeur pour les accueils de loisirs, ou encore la constitution d’un groupement de commandes pour la mise en œuvre de travaux sur les voiries communautaires et les voiries communales.

Le sport n'est pas oublié, avec la subvention pour le Hand Ball club en Vouvrillon.

mardi 8 septembre 2015

Igloo va bien

Suite au sauvetage acrobatique du chat Igloo, dimanche dernier rue Gambetta, et qui a été relayé par France Bleu Touraine, sa propriétaire a tenu me faire parvenir une photo de l'animal. Le chaton semble s'être remis depuis de ses émotions. Son séjour prolongé en haut d'une cheminée ne lui a coûté que deux coups de soleil.

Pour l'anecdote, le sauvetage d'Igloo a valu à l'association Vouvray Patrimoine - qui incite les habitants du bourg à envoyer des instantanés de Vouvray en 2015 - de recevoir quelques clichés de l'intervention du capitaine Dominique Allias.

En quelques heures, ce petit chat est devenu une vraie star.

dimanche 6 septembre 2015

Sauvé par les pompiers, Igloo a eu chaud

Il y a eu un peu d'animation en ce dimanche après-midi, rue Gambetta. Les pompiers sont intervenus pour récupérer un chat qui s'était aventuré sur le toit d'une grande maison, au N° 13, et qui avait peur de redescendre. Tout s'est bien terminé et l'animal a pu retrouver la terre ferme.

Tout avait commencé la nuit dernière. Igloo, c'est son nom, est un jeune chat blanc âgé de tout juste deux ans et qui était parti explorer le quartier. Ses maîtres, un jeune couple qui vient d'arriver à Vouvray, se sont rendus compte qu'il était bloqué en équilibre sur une cheminée à une bonne quinzaine de mètres de hauteur. Car Igloo miaulait et exprimait sa peur.

Précisons que Jonathan et Morgane habitent juste à côté, au 21.

Ils ont appelé une première fois les pompiers, à 3 h du matin. A l'autre bout du fil, on leur avait conseillé d'attendre que le chat redescende.

Mais, les heures ont passé. Et l'attente était d'autant plus insupportable pour eux qu'ils avaient prévu une pendaison de crémaillère ce dimanche. Comme on peut l'imaginer, le coeur n'y était pas.

samedi 5 septembre 2015

Retour sur le forum des associations

Pour la première fois de sa jeune histoire, Vouvray Patrimoine a participé au forum des associations, dans la salle polyvalente du gymnase. L'occasion de présenter les premières actions de l'association à des membres de l'équipe municipale, à l'office de tourisme de Vouvray, mais surtout à des visiteurs locaux ou d'ailleurs, intéressés par la sauvegarde des vieilles pierres et le patrimoine en général. Une matinée riche en contacts.

Nous avons par exemple rencontré une association équivalente à Vernou, qui vient juste de se créer.

Cette présence était l'occasion de présenter le programme des Journées du Patrimoine (visite guidée du cimetière, visite du barrage à poutrelles, codes QR à flasher, expos sur Armand Moisant et des cartes postales anciennes), mais aussi d'annoncer de nouveaux projets.

Le premier a pour nom "C'était Vouvray en 2015". Il consiste à prendre des photos du bourg, à l'aide d'un appareil photo ou d'un smartphone, afin de constituer des archives de notre présent. Si Vouvray Patrimoine se charge déjà de numériser les cartes postales anciennes, les photographies qui seront prises seront, à l’avenir, un document irremplaçable. Ce n’est pas un concours : toutes les photos sont les bienvenues.
Il suffit de les envoyer à l'adresse suivante : vouvraypatrimoine@gmail.com.

Le second projet consiste à recenser les arbres remarquables de Vouvray. Les habitants du bourg qui ont un arbre remarquable par sa taille, son port, la rareté de son espèce botanique, son âge ou son histoire, sont invités à prendre contact avec l'association, via son e-mail ou son site.

jeudi 3 septembre 2015

Une élection de Miss à Vouvray !

Comme on peut le voir sur le mur d'affichage de la salle Gambetta, un événement aura lieu le 3 octobre prochain : l'élection de Mademoiselle Centre. En février dernier, la NR - qui est partenaire de l'événement - avait déjà parlé de ce concours, mais on ne savait pas alors dans quelle commune il serait organisé. Ce sera donc à la salle polyvalente, à 20 h 30. Les organisateurs annoncent une soirée sur le thème "Chic détail choc". Tout un programme...

Le concours Mademoiselle Centre* s'adresse "à toutes les jeunes femmes de 16 ans révolus à 19 ans non révolus, nées en région Centre. Aucun critère de taille ou de poids n'est retenu. Tout le monde peut participer".